Accueil > Blog > Réduire ses impôts > Abonnement à la presse : tout savoir sur le nouveau crédit d’impôt !

Abonnement à la presse : tout savoir sur le nouveau crédit d’impôt !

Pour soutenir le secteur de la presse qui a été fragilisé par la crise sanitaire, l’Etat à mis en place en 2021 un crédit d’impôt pour les abonnements à un journal ou magazine d’information.

Dans cet article, je vous présente en détail le fonctionnement de ce crédit d’impôt et les conditions pour en bénéficier.

Les abonnements éligibles au crédit d’impôt

Vous pouvez obtenir un crédit d’impôt lorsque vous vous abonnez pour la première fois à un journal, à un magazine périodique ou à un service de presse en ligne. Les sujets traités doivent correspondre à de l’information générale ou politique.

Pour que le crédit d’impôt puisse être appliqué, il faut que l’abonnement soit souscrit entre le 9 mai 2021 et le 31 décembre 2022. De plus, la durée minimale d’abonnement doit être de 12 mois.

Lorsqu’on parle de titre de presse d’information politique ou générale, certains critères doivent être respectés.

En effet, le titre de presse doit correspondre à un journal ou à un magazine d’information périodique. Il doit informer les citoyens sur l’actualité en apportant du contenu et des commentaires de manière permanente, que ce soit au niveau local, national ou international. L’information doit être au coeur de sa ligne éditoriale.

Enfin, une grande partie du contenu rédactionnel du journal ou du magazine doit s’adresser, non pas à une seule catégorie de lecteurs, mais à une partie beaucoup plus large.

Il faut noter que le crédit d’impôt ne s’applique pas pour les abonnements souscrits auprès d’un kiosque numérique regroupant différents services de presse en ligne, s’il propose des journaux ou magazines n’offrant pas d’information générale ou politique. En effet, les kiosques numériques proposent, la plupart du temps, des journaux ou des magazines ne traitant pas forcément de l’actualité générale ou politique.

Parmi les kiosques numériques les plus connus, on peut citer Cafeyn, ePresse, Europresse.

Calcul du crédit d’impôt pour l’abonnement à un titre de presse

En vous abonnant à un titre de presse répondant aux critères présentés ci-dessus, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 30% sur les montants versés pour votre abonnement.

Quel que soit votre niveau de revenus, vous pouvez obtenir ce crédit d’impôt. Cependant, vous n’avez la possibilité de bénéficier du crédit d’impôt qu’une seule fois pour un même foyer fiscal, et ce, jusqu’au 31 décembre 2022.

Exemple de calcul du crédit d’impôt

Prenons un exemple pour illustrer le mode de calcul du crédit d’impôt.

Vous avez souscrit à une offre d’un journal en ligne comme Le Figaro ou Le Monde en juillet 2021 pour un abonnement de 20€ / mois. A la fin de l’année 2021, vous aurez réglé 6 mois d’abonnement à 20€ / mois soit 120€ de versements. Ainsi, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt de 36€ (30% * 120€) au titre de l’année 2021.

Sur votre déclaration de revenus 2021 que vous ferez au mois de mai 2022, vous devrez renseigner ce montant de 120€ sur le formulaire des « réductions et crédits d’impôt » (2042 RICI). L’administration fiscale calculera alors automatiquement votre crédit d’impôt de 30% sur les versements que vous avez effectués.

Les formalités déclaratives

Les obligations déclaratives sont exactement les mêmes que pour un autre crédit d’impôt.

Lors de votre déclaration de revenus de mai 2022, vous aurez seulement à renseigner dans la partie « Réductions et crédits d’impôt » les versements effectués pour votre abonnement au journal ou magazine d’information.

Pensez bien à cocher le formulaire 2042 RICI au début de votre déclaration pour pouvoir renseigner les dépenses engagées au titre de cet abonnement et bénéficier du crédit d’impôt.

Dans le cas où votre crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt à payer, l’excédent vous sera restitué par l’administration fiscale.

Même si les impôts ne vous demandent pas de joindre les justificatifs à votre déclaration de revenus, il est important de bien les conserver en cas de contrôle.

Un reçu ou bien une facture avec notamment le montant et la date des versements ainsi que l’identité et l’adresse du bénéficiaire suffit amplement.

Enfin, si vous annulez votre abonnement avant la fin de la durée d’engagement de 12 mois, vous devrez restituer à l’administration fiscale le crédit d’impôt obtenu.

Si vous souhaitez avoir d’autres conseils pour réduire vos impôts, n’hésitez pas à aller lire l’article dans lequel je vous présente 7 solutions efficaces pour défiscaliser.


Arnaud Bouteleux
Arnaud Bouteleux

✅ Créateur du site, je vous partage de nombreuses informations et conseils sur les impôts et la déclaration de revenus.
✨ Mon expérience ✨
- Ancien expert-comptable stagiaire
- Master 2 Comptabilité Contrôle Audit
- Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG)
- 6 ans en cabinet d'expertise-comptable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *