Accueil > Blog > Impôt sur le revenu > Barème kilométrique – Comment calculer les frais déductibles fiscalement ?

Barème kilométrique – Comment calculer les frais déductibles fiscalement ?

Au niveau du calcul de l’impôt sur le revenu, vous avez la possibilité de déduire vos frais professionnels selon les dépenses réelles que vous engagez. L’utilisation du barème kilométrique permet de valoriser les frais de transport que vous supportez dans l’année.

Dans cet article, je vous explique comment calculer vos frais de transport selon le barème kilométrique. Je vous présente également le nouveau barème kilométrique applicable pour l’année 2022.

Déduction des frais de transport des salariés – Comment ça fonctionne ?

Lors de votre déclaration de revenus annuelle que vous faites au printemps, en tant que salarié, vous pouvez bénéficier d’une déduction forfaitaire de 10% sur vos revenus déclarés.

C’est ce qu’on appelle l’abattement forfaitaire pour les frais professionnels. Cette déduction couvre vos dépenses courantes tels que les frais de transport.

Il faut savoir que l’abattement de 10% est appliqué automatiquement par l’administration fiscale sur votre déclaration de revenus.

Toutefois, si vous estimez que l’abattement forfaitaire de 10% n’est pas suffisant par rapport aux frais de transport que vous avez engagés, vous pouvez opter pour la déduction des frais professionnels au réel. Vous renoncez alors à la déduction forfaitaire et vous pouvez déduire vos dépenses réelles selon la barème kilométrique (cf ci-dessous).

Dans quels cas peut-on utiliser le barème kilométrique ?

La barème kilométrique peut être utilisé à la fois pour les trajets domicile – travail mais également pour l’utilisation de votre véhicule sur des trajets professionnels.

Pour les trajets domicile – travail

Sur ce type de déplacements, vous pouvez utiliser le barème kilométrique pour calculer vos dépenses réelles déductibles sur votre déclaration de revenus.

Vous avez trois possibilités de déduction qui dépendent de la distance entre votre domicile et votre lieu de travail :

  • Votre domicile est situé à 40 kms ou moins de votre lieu de travail : la totalité du kilométrage peut être prise en compte dans le calcul des frais de transport.
  • Votre domicile est situé à plus de 40 kms de votre lieu de travail : vous ne pouvez déduire que 40 kms au titre des frais de transport sur votre déclaration de revenus.
  • Il est possible que la totalité du kilométrage soit prise en compte dans le cas où l’éloignement de votre lieu de travail est causé par des circonstances exceptionnelles. Les raisons de l’éloignement peuvent provenir de votre situation familiale, sociale ou encore de l’emploi que vous occupez.

Par conséquent, l’utilisation du barème kilométrique ne permet pas de déduire la totalité de vos frais réels (sauf circonstances exceptionnelles) si votre domicile est très éloigné de votre lieu de travail.

Ce qu’il faut retenir avant tout, c’est la règle des 40 kms entre votre domicile et votre lieu de travail.

Pour l’utilisation de votre véhicule à titre professionnel

Tout comme les trajets domicile – travail, les frais de transport liés à votre activité professionnelle peuvent venir en déduction sur votre déclaration de revenus annuelle.

Au niveau de vos frais professionnels, vous avez deux possibilités de déduction :

  • Déduire vos dépenses réelles (en conservant bien les justificatifs)
  • Ou utiliser le barème des frais kilométriques (cf ci-dessous)

Lorsque vous percevez des indemnités kilométriques de la part de votre employeur, ces sommes sont à ajouter au salaire sur votre déclaration de revenus. Les indemnités kilométriques sont totalement imposables.

Le barème kilométrique applicable aux voitures

A titre exceptionnel, le barème kilométrique a été revalorisé de 10% pour l’imposition des revenus de l’année 2021. C’est donc sur votre déclaration de revenus de mai 2022 que vous pourrez bénéficier de cette revalorisation exceptionnelle.

Ci-dessous, vous retrouvez le barème kilométrique 2022 publié par l’Etat et qui s’applique pour les voitures.

La barème kilométrique couvre à la fois les trajets domicile – travail, les déplacements professionnels (sur votre temps de travail) ainsi que le déménagement.

Barème publié par l’administration : service-public.fr

Comme on peut le voir dans le tableau, le montant de l’indemnité kilométrique dépend de la puissance fiscale de votre véhicule et du nombre de kilomètres parcourus.

Le barème kilométrique couvre l’ensemble des frais suivants :

  • La dépréciation du véhicule (l’usure)
  • Les frais d’entretien et réparations
  • Le carburant
  • L’assurance

En plus des frais calculés selon le barème fiscal, vous pouvez ajouter sur votre déclaration de revenus les frais suivants :

  • Les intérêts d’emprunt (en cas d’achat de votre véhicule à crédit)
  • Les frais de péages
  • Les frais de parking

Le fisc se réserve le droit de contrôler les déclarations des salariés et notamment les factures d’entretien sur lesquelles figure le kilométrage du véhicule. Même si vous utilisez le barème kilométrique, il faudra toujours être en capacité de justifier vos dépenses réelles.

Dans le tableau ci-dessous, je vous présente 3 exemples de calcul des frais de transport selon le barème kilométrique des voitures :

4 500 kms parcourus avec un véhicule de 5CV4 500 * 0,603 = 2 714€
7 000 kms parcourus avec un véhicule de 6CV7 000 * 0,355 + 1 382€ = 3 867€
23 000 kms parcourus avec un véhicule de 7CV23 000 * 0,446 = 10 258€

Une particularité intéressante à noter concerne les véhicules électriques. En effet, il faut savoir que les frais de déplacement calculés à partir du barème kilométrique sont majorés de 20% depuis 2021 pour ce type de véhicules.

Le barème kilométrique applicable aux deux-roues

Ci-dessous, vous retrouvez le barème kilométrique 2022 publié par l’Etat et qui s’applique pour les deux-roues.

Barème publié par l’administration : service-public.fr

Dans le tableau ci-dessous, je vous présente 3 exemples de calcul des frais de transport selon le barème kilométrique des motos :

2 500 kms parcourus avec une moto de 3CV2 500 * 0,444 = 1 110€
3 500 kms parcourus avec une moto de 4 CV3 500 * 0,078 + 1 099 = 1 372€
6 500 kms parcourus avec une moto de 6 CV6 500 * 0,325 = 2 113€

Le barème kilométrique applicable aux cyclomoteurs

Ci-dessous, vous retrouvez le barème kilométrique 2022 publié par l’Etat et qui s’applique pour les cyclomoteurs (scooters, etc …) de 50 cc ou moins.

Barème publié par l’administration : service-public.fr

Dans le tableau ci-dessous, je vous présente 3 exemples de calcul des frais de transport selon le barème kilométrique des cyclomoteurs :

2 000 kms parcourus avec un scooter de moins de 50cc2 000 * 0,299 = 598€
4 500 kms parcourus avec un scooter de 50 cc4 500 * 0,07 + 458 = 773€
6 500 kms parcourus avec un scooter de 50 cc6 500 * 0,162 = 1 053€

En tous cas, ce qu’il faut bien garder en tête, c’est que vous devez pouvoir justifier tous vos frais de transport même si vous utilisez le barème kilométrique.

Par exemple, le fisc peut venir contrôler les factures d’entretien du véhicule pour vérifier que le kilométrage est cohérent par rapport au celui que vous avez renseigné sur votre déclaration de revenus pour bénéficier du barème kilométrique.

Dans la même thématique, si vous souhaitez mieux comprendre le calcul de votre impôt, j’ai écrit plusieurs articles qui devraient vous intéresser :


Arnaud Bouteleux
Arnaud Bouteleux

✅ Créateur du site, je vous partage de nombreuses informations et conseils sur les impôts et la déclaration de revenus.
✨ Mon expérience ✨
- Ancien expert-comptable stagiaire
- Master 2 Comptabilité Contrôle Audit
- Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG)
- 6 ans en cabinet d'expertise-comptable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *